Lorsque, en 2019, je me suis lancé le défi de ne rien acheter de neuf en 2019, je ne pensais pas que cela m’apporterait autant ! En effet, en faisant ce défi j’ai découvert cet univers de l’occasion. J’ai découvert les recycleries, les dépots-vente, … je vous laisse lire mes articles sur le sujet.

Mes astuces pour ne rien acheter de neuf.

Bilan n°3 du défi rien de neuf en vidéo

Mon défi pour 2019 : Rien de neuf !

Alors, pour 2020, j’ai décidé de me lancer un nouveau défi et d’arrêter de manger des animaux. Dans cet article je vous explique toutes les raisons pour lesquelles j’ai décidé de devenir végétarienne.

Au tout tout départ

C’est il y a peut-être 2 ou 3 ans que l’idée a commencer à germer dans mon esprit. Vous savez que je m’intéresse pas mal à mon alimentation et que j’essaie de manger le plus sainement possible pour garder une bonne santé pour moi et ma famille. 

En lisant le livre Changez votre alimentation de Henri Joyeux, j’ai compris que manger de la viande n’est pas forcément obligatoire pour rester en bonne santé. J’ai appris que la viande (qu’elle soit rouge ou blanche) est un aliment acidifiant pour le corps. J’ai appris que consommer de la charcuterie pouvait même causer de graves maladies. Alors, petit à petit, nous avons considérablement réduit notre consommation de viande à la maison. Terminé les menus composés autour d’une viande ou d’un poisson. A partir de ce moment, j’ai commencé à composer mes repas à partir des légumes de saison. 

Mon chéri, bien que très gros sportif, a également suivi cette nouvelle façon de manger moins de viande à la maison. Ses résultats sportifs ne se sont pas dégradés, loin de là.

Depuis ce temps, je n’arrivais pas à me décider de passer le cap et de devenir végétarienne.

Mes réticences à devenir végétarienne

Je réduisais pas mal ma consommation de viande à la maison et quand on recevait, le week-end, on cuisinait de la viande ou du poisson. Quand on mangeait à l’extérieur, je mangeais de la viande et de la charcuterie avec grand plaisir ! C’est tellement bon !

Pourtant, une partie de moi avait vraiment envie de passer de l’autre côté et de franchir le cap du végétarisme. Mais je n’y arrivais pas !

La première des réticences pour moi est que je n’avais pas du tout envie d’être cataloguée comme étant la végétarienne de nos repas entre amis ou en famille.

J’ai aussi plutôt peur de ne plus être invitée parce que je serais devenue végétarienne et parce c’est compliqué.

Pas envie également de passer du temps à argumenter pour expliquer pourquoi. A lancer le débat pour savoir qui a tord ou raison.

Ensuite, j’aime la viande et le poisson. Je suis une grande gourmande, et c’est difficile pour moi de me limiter, de me contraindre pour des raisons de santé. Je ne sais pas pourquoi mais quand je veux arrêter de manger un aliment (ou du sucre par exemple) j’ai encore plus envie d’en manger ! (Je suis sûre que vous me comprenez ha ha !)

Enfin, une autre réticence un peu bizarre que j’ai, c’est que la souffrance animale ne me dérange pas quand je mange de la viande. J’ai vu de nombreux documentaires édifiants (Cowspiracy sur Netflix par exemple) et des vidéos choquantes sur les réseaux sociaux. Sur ces images, les conditions d’élevage, la torture que l’on fait subir à ces animaux. Ou encore des images sur l’impact écologique de l’élevage du bétail. (je vous laisse chercher sur Youtube qui regorge d’images choc 😉 ) J’ai également compris, chiffres à l’appui que l’industrie de la viande est l’industrie la plus polluante au monde loin devant les transports.

Mais toutes ces images horribles de torture, ou ces chiffres, ou le fait de savoir que mon corps n’a pas besoin de viande ou de poisson pour être en bonne santé, et bien, tout cela ne m’avait pas encore suffit pour me faire passer de l’autre côté.

Le point de bascule : une lecture ! 

Mais voilà, en cette fin d’année, je tombe à la médiathèque sur le livre d’Hugo Clément, un jeune journaliste écolo que je suis depuis plusieurs mois. Son livre « Comment j’ai arrêté de manger des animaux ?« 

Hugo Clément - Comment j'ai arrêté de manger des animaux - Edition SEUIL

Hugo Clément – Comment j’ai arrêté de manger des animaux – Edition SEUIL

Ce livre est pour moi le point de bascule où tout a changé. Dans ce livre Hugo Clément explique en détail, sources, chiffres et témoignages à l’appui que manger de la viande :

  • N’est pas bon pour notre santé
  • Est l’industrie la plus polluante au monde
  • Fait subir aux animaux des tortures infames

Je n’ai rien appris de plus que je ne sache déjà, mais son écriture, le format lecture peut-être, je ne sais pas. Mais je sais que c’est à ce moment là que j’ai décidé que j’en avais terminé avec ma consommation de viande et de poisson. 

Peut-être aussi qu’après le défi rien de neuf, j’avais encore envie de franchir un cap supplémentaire pour réduire mon impact écologique. C’est pour cela que cette année je me lance le défi de ne plus manger les animaux (je me laisse une exception pour les huîtres du Bassin d’Arcachon). Je ne suis pas certaine d’y parvenir chaque jour mais je vais essayer. Ma première motivation personnelle est l’écologie. 

Et vous ? Avez-vous réduit votre consommation de viande ces dernières années ? Quelle est votre motivation pour cela ? Vous me racontez tout en commentaires ?

 

%d blogueurs aiment cette page :