Mon défi pour 2019 : Rien de neuf !

Mon défi pour 2019 : Rien de neuf !

Depuis que je commence à comprendre l’impact de nos comportements sur notre environnement, je change petit à petit mes habitudes au quotidien. Ainsi, comme vous pouvez le voir sur ce blog ou sur mes réseaux sociaux, j’essaie de réduire mes déchets au maximum grâce aux astuces du Zéro Déchet. Je suis loin, très loin de ne produire qu’une seule poubelle (ou même un seul bocal) de déchet par année mais petit pas, après petit pas, le chemin se fait.

Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas !

Acheter un produit neuf, un livre, un jouet, un vêtement, un meuble ou une rallonge électrique implique des ressources énormes. De la matière première en premier lieu, mais également de l’eau, beaucoup d’eau pour les vêtements, des arbres pour les livres, du pétrole pour tous les jouets et autres accessoires en plastique. Acheter un produit implique aussi des emballages, des étiquettes et donc, des déchets.

Alors, quand on achète un produit d’occasion, on redonne vie à un produit qui a déjà satisfait son premier propriétaire, et qui a déjà eu une vie. En achetant un produit d’occasion on ressuscite un produit qui serait devenu, à son tour, un déchet. Et surtout en achetant d’occasion, on casse le cycle de production du produit, on ne sollicite pas de nouvelle matière première, d’eau, de pétrole, d’arbre, on ne sollicite pas le système de production de la fast fashion et du made in China.

Le défi : Rien de neuf en 2019

Du coup, cette année, en guise de bonne résolution et pour tenter un cap supplémentaire, j’ai décidé de me lancer dans le défi proposé par l’association ZERO WASTE FRANCE, rien de neuf en 2019. Pour la deuxième année, cette association qui prône le Zéro déchet, lance son défi #riendeneuf en 2019. Le principe est simple : il s’agit de limiter au maximum ses achats de produits neufs pendant 1 an (et plus si affinité !)

Alors, évidemment, pour les habituées des vide-grenier, des recycleries et autres boutiques de frippe, cela peut paraître chose facile, mais pour moi, qui aime rentrer dans des habits neuf, ou qui adore l’odeur et la main d’un livre neuf la chose se corse ! C’est tout mon fonctionnement, et mes modes de pensée que je dois revoir.

Bilan après 15 jours

A l’heure où j’écris cet article, nous sommes le 14 janvier et j’ai démarré le défi il y a donc, 14 jours. En 14 jours j’ai déjà appris et fait l’expérience de plusieurs choses :

Terminer les achats d’impulsions !

Dès le deuxième jour du défi, je me suis fait l’affront d’aller chez Cultura, mon magasin préféré ! Si je m’écoutais j’achèterai tout ! Et c’est pareil pour mes filles ! Et bien ça n’a pas loupé, je suis repartie avec un Bullet Journal et des feutres, tout neuf, dans leur bel étui en plastique !

Ce que j’ai appris de cette expérience ? Deux choses :

  • D’abord, qu’il va falloir que je me trouve d’autre occupations que flâner dans les boutiques si je veux réussir ce défi ! (tu m’étonnes !) C’est comme quand tu veux faire un régime et que ton placard est plein de bonbons, chocolats et autres tentations !
  • Ensuite, il va falloir que j’anticipe sur mes besoins et sur ce que je vais devoir acheter. En effet, avant de me lancer ce défi, je ne réfléchissais pas trop avant d’acheter ! J’avais besoin d’un truc, j’allais directement au supermarché pour le trouver et j’achetais. Mais maintenant, quand j’ai besoin d’un truc, je ne peux plus trop foncer tête baisser dans la boutique qui convient ! Donc pour l’instant j’ai fait une liste des choses qu’il me faudrait et je réfléchie !

Comment faire pour ne rien acheter de neuf ?

En 15 jours, je viens d’apprendre une belle leçon ! Nous sommes dans un monde d’immédiateté, nous voulons tout et tout de suite, sans réfléchir. Ce monde là nous est imposé par le commerce avec une cadence infernale ! Vous n’avez pas remarqué comment les temps-forts commerciaux s’enchaînent dans vos magasins ? Noël n’est pas terminé, que déjà, housses et couettes envahissent les allées centrale, c’est l’heure du blanc ! Achetez vos draps là maintenant parce qu’après il sera trop tard. Votre lessive en paquet de 12 pour tenir toute l’année, VITE ! Oui vite, parce que c’est la chandeleur ! Puis la puériculture, en mars, c’est le printemps et vous aurez encore d’autres besoin. Après c’est l’heure de se faire belle avec les opérations beauté, … toute l’année, toutes les semaines, il y a toujours une bonne occasion de nous faire acheter, avec l’apothéose du commerce à Noël, où la fièvre acheteuse nous prend tous ! Ca va tellement vite que ça donne le tournis !

Et bien quand on ne veut rien acheter neuf, il faut prendre son temps ! D’abord, il y a l’identification d’un besoin, puis on s’interroge si on en a vraiment besoin. Si la réponse est oui, on va à présent se demander si on doit vraiment acheter ce produit ou bien si on ne peut pas se le faire prêter. Ces quelques étapes peuvent demander du temps, et parfois, avant même d’avoir répondu à nos questions, on finit par se dire que, finalement, on en a plus vraiment besoin !

Mais si au final, il nous faut le produit, il faut maintenant trouver le moyen de se procurer le produit :

  • Aller dans une recyclerie
  • Demander à mamie qu’elle nous prête sa machine à coudre
  • Fabriquer soi-même
  • Acheter sur des sites de vente d’occasion entre particuliers
  • Trouver des boutiques de seconde main (antiquaire, fripperie, …)
  • Faire un vide-grenier ou un vide-maison

Autant dire que, pour moi, tout ça c’est l’inconnu ! Habituée au neuf qui sent bon le plastique, il faut que je change totalement mon regard sur tout ça. Ca va vraiment être un challenge pour moi cette année de relever ce défi. J’ai déjà fait une liste des choses qu’il me faut, et pour l’instant je réfléchis au moyen de trouver ces articles !

liste de choses à acheter

Bref, le challenge s’avère assez ambitieux et je commence à peine à me rendre compte de l’ampleur du truc ! Mais depuis quelques mois, je prend conscience que notre système débloque et qu’il faut changer les choses, chacun à son échelle. Signer une pétition pour demander à l’état de prendre ses responsabilités ne suffit pas à sauver la planète, nous devons tous être acteur du changement que nous voulons voir dans le monde. (allé, pour le fun ! je vous met en gros la citation de Gandhi qui m’a inspiré cette phrase pour le plaisir).


“Soyons le changement que nous voulons voir dans le Monde”

Gandhi

Dernière chose que j’ai appris en 15 jours de ce défi, ce sont les rencontres et les discussions qu’il y a autour de ça. En parler autour de soi, permet de réfléchir encore un peu sur notre consommation, ça permet de trouver des bons plans pour trouver ce que l’on cherche. Grâce à ce défi, j’ai déjà trouvé l’inspiration avec ma cousine Julie, adepte des vide-grenier, elle m’a déjà promis de me montrer comment faire ! Avec ce défi, je prévois de me lancer dans le DIY de Bee Wrap pour en finir avec le cellophane dans la cuisine (tu voudras un tuto par ici, dis-le en commentaire ??). Et avec ce défi, j’espère inspirer d’autres personnes à se lancer également. Je vous tiendrai au courant de la suite.

Et vous, quelle est votre résolution pour 2019 ? ça se passe comment jusqu’à présent ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :