Héllo,
J’espère que vous allez bien ? Cet article m’a été inspiré par une de mes amies. Elle est une inconditionnelle de la mode, de make-up et de produits de beauté. Elle croit que les produits naturels sont complètement inefficace et je vous avoue que lorsuqe de but en blanc, elle m’a demandé si ma propre lessive sentait aussi bon que l’Ariel, j’ai eu du mal a lui dire oui !
La réponse que j’ai alors trouvé à lui dire m’a valu quelques réflexions de retour chez moi alors que je n’avais pas très envie de faire quoi que se soit.

Je vous dis la vérité !

Si tu décides que ça pue, alors ça pue. Si tu décides que c’est efficace, alors ça l’est ! Cela quelque soit ta position, alors tu as raison dans tous les cas ! Que tu soit team #nature ou team #sephora, dans tous les cas, tu as raison !! Hein ? Je vous entends de là crier à l’arnaque, mais rassurez-vous je vais m’expliquer !

Connaissez-vous la loi d’attraction ? C’est une loi qui dit que toutes tes pensées deviennent réalité. Tout ce que tu crois devient ta propre réalité, donc si tu penses que les produits naturels ne sont pas efficaces, ils ne le seront pas ! Un point c’est tout !

Au début de ma démarche, quand j’ai entendu parlé de cosmétiques naturelles, quand j’ai découvert qu’il y avait des meufs sur You Tube qui se démaquillaient avec de l’huile de coco ou quand j’ai vu que Coline (Aka ma bloggeuse préférée de www.etpourquoipascoline.fr ) faisait sa vaisselle au savon de Marseille j’ai crié au WTF. Je ne pouvais pas croire que des gens faisait ça ! On retournait à l’âge de nos arrières grand-mères. Dans mon esprit, je ne pouvais pas croire que l’on puisse remplacer sa BB crème contre une simple huile végétale (pour faire cuire des frites oui, mais pour ma peau, no way !) Bref, j’était totalement fermée.

En parallèle je commençais à m’acheter une conscience écologique (difficile de passer à côté en même temps), et je commençais gentiment à comprendre qu’en cosmétique, c’est comme dans la bouffe, quand tu achètes des plats préparés, c’est de la mouise pleine de sucres et d’huile de palme. Concernant la nourriture j’avais compris depuis déjà pas mal de temps que ta santé est corollaire à ce que tu mets dans ton assiette. Donc pour la nourriture j’ai commencé à comprendre les étiquettes, à déchiffrer les ingrédients cachés. Et donc, je me suis tournée vers une alimentation à base de produits bruts et non transformés pour éviter tous les additifs toxiques.

Concernant les cosmétiques et les produits ménagers, je m’y suis mise un jour comme ça pour essayer. J’avais de l’huile de coco dans ma cuisine, alors why not ? J’ai tenté de me démaquiller avec et j’ai trouvé ça pas mal du tout. Bon, ça faisait bizarre au niveau des yeux, il fallait se salir les mains, rincer à l’eau, enlever l’huile avec de l’eau chaude, mais j’ai trouvé que c’était un geste « faisable ». C’est vrai que c’est moins pratique que de prendre son eau micellaire sur un coton jetable, de frotter et basta ! Non, là il faut quand même se donner du mal, franchement, ce n’est pas pareil, ça prend un peu plus de temps.

Alors, quand je te dit que tu peux décider toi-même si c’est mieux ou moins bien, qu’il n’y a pas de vérité hormis sa propre vérité. C’est de cela que je te parle ! Si tu décides que c’est moins pratique à utiliser et que ça te fais suer de prendre 3 minutes de plus tous les soirs, alors c’est ta vérité. Mais si tu choisis de te dire, ok, ça me prend 3 minutes de plus, mais en faisant ce geste je préserve ma planète, je préserve ma peau parce que, tout comme je mange des produits bruts, j’ai envie d’utiliser des produits bruts pour prendre soin de moi. Parce que j’ai envie de limiter l’usage des plastiques et du jetable dans ma vie. Si tu te dis que ce petit geste peut avoir une portée plus grande que ce qu’il t’en coûte de perdre 3 minutes, alors, c’est cela qui devient ta réalité.

Dans ce cas, oui, la lessive DIY ne sent pas aussi bon que l’Ariel, et parfois tu dois détacher un peu tes vêtements avant de les laver. Oui, le tea tree, ça n’a pas l’odeur du propre comme le javel et tu doutes parfois du pouvoir désinfectant de quelques gouttes d’huile essentielles sur l’hygiène de tes toilettes. Oui, tu te fais fabriquer un métier à tawashi et quand tu en teste un, c’est un gros fail ! Quand tu fais ta vaisselle au savon de Marseille, ça prend plus de temps, il faut trouver la technique et pour les casseroles bien crâmées, parfois tu regrettes le Paic. Oui, je ne vais pas vous mentir, mes chères lectrices (et mes cher lecteurs), faire le choix du naturel, implique quelques concessions sur le confort que procurent les produits industriels. Mais selon moi, le jeu en vaut 1000 fois la chandelle (pas sûre de l’expression, corrigez-moi !). Et puis, ma peau se porte hyper bien depuis que l’huile végétale est entrée dans ma salle de bain.

Bref, jamais je n’aurais cru vous parler de la loi d’attraction et de cosmétiques DIY, mais voilà, c’est arrivé ! Merci Stéphanie de m’avoir inspirée cet article. Si tu veux je peux t’expliquer comment on fabrique le liniment oléo-calcaire pour nettoyer les petites fesses de ta beauté.

Merci à vous d’être de plus en plus nombreux à me lire. Cela me fait chaud au coeur. J’aimerais beaucoup vous lire en commentaire, alors faites-vous plaisir !

Je vous embrasse.

%d blogueurs aiment cette page :