BEAUTE, GESTES ECOLOS

J’ai testé des produits Slow Cosmétique

8 Partages

Après avoir fait mes débuts en slow cosmétique, j’ai franchi une nouvelle étape en testant des produits slow cosmétique issus du commerce. Voici quelques infos pour bien acheter ses produits Slow Cosmétiques. Je vous livre aussi mon ressenti sur ces produits après les avoir testé pendant l’été.

Reconnaître un produit « slow cosmétique » 

Avant d’acheter un produit slow cosmétique, sachez que de nombreuses marques tentent de nous berner. Elles essaient de nous faire croire que leurs produits sont les plus naturels, bon pour la santé et pour la planète, bla bla bla en pratiquant la green washing. En slow, faute de ne pas savoir faire soi-même, il faut savoir acheter.

Greenwashing késako ?

Le green washing est une pratique marketing que les marques utilisent pour apporter une image plus verte et écolo que la réalité. Par exemple, un travail sur le packaging d’un produit lui permettra d’avoir l’air plus écolo : des illustrations de végétaux, la mise en avant de faux labels, un nom de produit ou de marque au nom évocateur de naturalité et le tour est joué !
La publicité autour du produit ainsi que la médiatisation sur des magazines ou des sites ayant des valeurs écologiques permettra de boucler la boucle et de faire croire que votre produit miracle respecte toutes les règles de la slow cosmétique. Et si vous pensez que la loi nous protège de ce type de pratiques, je peux vous assurer que les marques savent parfaitement jouer avec la loi pour nous faire légalement avaler des salades !

Quelques conseils pour bien acheter slow.

Qu’est ce qu’un produit slow : Dans la logique, c’est un produit fabriqué soi-même avec des produits de base, et bio de préférence. Choisir des ingrédients les plus naturels et simples possible, le tout dans le respect de l’écologie. Certains produits du commerce sont considérés comme slow car ils sont fabriqués selon les valeurs de la slow cosmétique.
Ces produits doivent remplir des critères comme par exemple :
– utiliser les moins de composants possible
– utiliser des produits de base Bio de préférence
– réduire les emballages au minimum
– aucun test sur les animaux
– avec des valeurs humaines et éthiques

Pour nous aider à faire nos choix, il existe depuis 2012 une accociation Slow cosmétique officielle. Créé sur les principes formalisés par de Julien KAIBECK, le mouvement slow cosmétique, est à l’initiative de l’Association Slow Cosmétique (www.slow-cosmetique.org) Cette association récompense chaque année les marques qui pourront bénéficier du label « slow cosmétique ».  Ce label est reconnaissable grâce à sa tortue placée sur les produits qui répondent aux critères. Sur cette page, vous connaitrez tout ce qu’il y a à savoir au sujet de ce label.

label slow cosmétique officiel

L’association répertorie sur son site la liste des commerces agréés sur le site officiel de la slow cosmétique.

Je vous conseille toujours le guide visuel de la slow cosmétique qui explique en détail ce mouvement et vous donne des recettes pour fabriquer soi-même ses produits.

En m’intéressant à cette philosophie j’ai découvert les shampoings et les dentifrices solides ! Je ne savais même pas que ça existait ! Oui, car les produits solides utilisent moins d’emballages et pas de sulfates, ou de silicone et donc ils sont meilleurs pour le corps et la planète.  C’est parti pour le test !

Test de produits slow cosmétique du commerce en ligne :

Pour ce test, il m’a d’abord fallu sélectionner une marque. Je me suis donc rendu sur la market place de la slow cosmétique et s’est Lamazuna que j’ai choisi car j’ai beaucoup entendu parler de cette marque sur les réseaux sociaux. Que c’est une marque française, jeune, sympa et que j’avais très envie d’essayer. J’ai donc commandé directement sur leur site.

Il faut savoir avant tout que jusqu’à présent hormis mon huile de coco pour me démaquiller, ou l’huile végétale en crème de jour tous les matins, je ne suis pas vraiment allé plus loin et j’avais toujours mon bon vieux shampoing plein de silicone, mon dentifrice au fluor et mon déodorant bourré d’aluminium. Du coup, à l’idée de passer à des produits solides, non moussant, sans fluor ni autre artifice explosif … je sentais bien que le choc serait terrible !  Et il le fût évidemment ! Mais cela valait quand même la peine de tenter l’aventure ne serait-ce que pour ma santé et pour l’écologie !

Pour ce test, j’ai sélectionné 3 produits qui me paraissaient les plus bizarre : le shampoing solide + le déodorant solide et le dentifrice solide !

La commande est arrivée super vite et je n’ai pas payé de frais de port car ma commande dépassait les 50€ je crois.

Et là, première surprise ! La taille des produits. Je me suis retrouvée avec des produits tout petit ! N’ayant jamais vu les articles autrement qu’à travers un écran, je ne me rendais pas du tout compte de la taille des produits (lorsque je lis sur le descriptif que le shampoing fait 55 grammes, cela ne me perturbe pas le moins du monde). Le dentifrice est aussi gros qu’une sucette chupa chups ! Mon premier sentiment est d’être déçue, surtout que ce sont des produits plutôt cher. Mais après 2 mois d’utilisation, le shampoing et le déo que j’utilise le plus n’ont pas vraiment réduit de volume, donc je suis confiante sur la durée de vie des produits. OUF !

Ma deuxième surprise s’est l’ergonomie et l’utilisation des produits ! On est tellement habitués à ouvrir un flacon de shampoing, en mettre un peu dans le creux de la main et masser, faire mousser qu’on ne se rend même pas compte de la difficulté de changer nos gestes quotidiens. C’est un petit bouleversement au quotidien, et je n’imaginais pas à quel point !

Le shampoing est stocké dans un pot en verre réutilisable, je dois ouvrir le pot sans le faire tomber, sortir le cannelé (le shampoing ressemble à un cannelé, on le mangerai presque) frotter entre les mains, me débrouiller avec le peu de mousse et ce pain solide puis me laver la tête. Rincer. Me demander si ça a lavé ou pas ! et si c’est bien rincé ! Bizarre !

Pour le dentifrice, imaginez donc une sucette chupa chups avec un bâtonnet de glace en bois (compostable). Imaginez que vous frottez votre brosse à dents sur la sucette et que vous vous brossez les dents. Ce qui est bizarre c’est qu’on ne voit absolument pas si on a bien du produit sur la brosse à dents. Et ce qui est encore plus bizarre c’est de ne pas avoir la gueule arrâchée par le menthol et le fluor au moment du brossage. Non, au lieu de ça, c’est un parfum léger d’huile essentielle qui se dégage. Et ben, je peux vous dire que je partais au boulot pas vraiment confiante de mon haleine ! D’ailleurs, cela me gêne toujours et je n’utilise plus ce dentifrice le matin (seulement le soir, s’est moins grave si j’ai une haleine de chien ^_^).

Pour le déo maintenant, il est petit, et conique. Il faut réussir à attraper ce machin entre les doigts pour l’appliquer sur l’aisselle. Après quelques semaines d’utilisation je m’y suis faite mais wouhaou quel changement de passer à la slow avec ces produits !

Premier bilan :

Ce fut un choc pour moi. Un choc aussi grand que la première fois que j’ai mis les pieds dans un magasin bio. Je me sentais comme un ovni au milieu de clients un peu space qui avaient l’air comme des poissons dans l’eau alors que moi je ne reconnaissais aucun produits, la moitié des ingrédients avaient des noms inconnus au bataillon, … mais aujourd’hui, je me sens à l’aise, je connais par coeur tous les rayons de tous les magasins bio de ma ville, je connais le tofu, le miso, les baies de goji, le sarrasin, … J’imagine donc que pour les produits slow cosmétique se sera de même. Cela ira mieux quand je me serai habituée.

Mon avis sur les produits :

j'ai tester le shampoing solide

1 / Le shampoing
J’ai choisi la version pour cheveux secs car j’avais très peur que le côté solide assèche mes cheveux et les rendent rêches comme de la paille (idée reçue quand tu nous tient !!) . Mais, passé les difficultés d’application j’avoue que j’aime bien ce produit. Il lave bien, ne dessèche pas, l’odeur est bien. En bref, il fait très bien son boulot. je pense que je rachèterait ce produit sans hésiter. Je n’utilise plus d’après-shampoing, mais avant de sécher,  j’applique une noisette de gel d’aloé véra et 2 gouttes d’huile d’avocat en guise de démêlant. Le rendu final est top !

2/ Le déodorant.
Encore une idée reçue : Je pensais qu’il était impératif d’utiliser un déodorant anti-transpirant au risque de se retrouver avec des auréoles sous les bras ! Et bien PAS DU TOUT ! J’ai été hyper surprise de ne pas transpirer avec ce déo. Et ça s’est top ! J’aime beaucoup l’odeur légère et citronnée de ce déo. J’ai été moins séduite par le côté un peu granuleux lors de l’application. Aussi, lorsque j’utilise ce produit juste après le rasage, ça me pique et m’irrite la peau. Cette sensation dure toute la journée. En revanche, il est très efficace sur les peaux saines, non rasées. J’aime beaucoup ce tout petit déo qui dure longtemps, mais je crois que je vais en tester d’autres pour comparer.

3/ Le dentifrice
Présenté sous la forme d’une sucette. Il faut frotter sa brosse sur le produit humide et se laver les dents. Pour moi s’est le produit le moins convaincant ! J’ai toujours la sensation de ne pas mettre assez de produit et donc j’en rajoute à 2 ou 3 reprises à chaque fois. Après le brossage, j’ai les dents propres ! Plus de plaque dentaire et une bouche assainie. Donc on peut dire que le produit fait bien son job.
Cependant, j’avoue que je ne me sens pas irréprochable côté haleine, même si j’ai chois un dentifrice à l’huile essentielle de menthe poivrée. Du coup, je n’utilise pas ce produit le matin avant d’aller bosser mais plutôt le soir avant d’aller au lit !

Bilan final :

Je suis ravie d’avoir tester ces produits et d’avoir découvert cette marque. Découvrir ce nouvel univers est exhalant et je vais persévérer, m’habitue car s’est important par rapport à mes valeurs. J’ai découvert que faire le choix de la slow cosmétique peut parfois demander des compromis mais que ça vaut le coup pour sa santé et l’environnement. J’ai aussi aimé pouvoir me dire que, dans sa salle de bain aussi, on peut faire des choix de consom’acteurs. Nous avons tous le pouvoir d’agir sur notre monde en faisant des choix dans sa manière de consommer. J’ai très envie de continuer à découvrir d’autres marques, d’autres produits slow. Alors, si vous avez des infos, des conseils ou des marques à me proposer, n’hésitez pas à commenter !

Soyez heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.