Healthy food, MA ROUTINE BONHEUR

Mon défi 21 jours sans sucre : bilan et conseils

17 Partages

Salut,

Voilà, j’ai terminé le défi 21 jours sans sucre ! Voici un petit bilan du défi sans sucre.
Tout d’abord je dois dire que j’ai eu raison de me lancer dans ce défi une fois les enfants en vacances. C’est beaucoup plus simple de gérer les repas lorsqu’elles ne sont pas là. Et j’avoue que la dernière semaine a été plutôt difficile ! Et que j’ai fait quelques écarts (le baba au rhum de mamie, comment dire ??).

Pas de sucre : ce que j’ai supprimé et par quoi le remplacer.

Pour celles et ceux qui voudrait tenter le défi, voici un rappel des produits que j’ai éliminé :

– Tous les produits sucrés, viennoiseries, gâteaux, confiture, bref tout ce qui a un goût sucré
– J’ai limité les fruits seulement le matin
– Les fruits secs
– Les produits à base de farine (pâtes, cake, tartes)
– Le riz blanc
– Le pain
– Les pommes de terre et les frites
– Les charcuteries aussi sont sucrées (alors faites-y attention)

J’ai remplacé ces produits par :

– En cas de petit creux à 16h, je prenais des noix ou des amandes avec un thé (sans sucre)
– Pas de dessert (même pas de fruit)
– Du riz complet, basmati ou des pâtes complètes
– J’ai préparé une tarte avec de la farine complète (T150) voir la recette
– Le jardin a été très généreux pendant ces 21 jours, alors nous nous sommes régalés de tomates, courgettes, concombre. Un vrai plaisir.

Bilan de mon expérience sans sucre.

Pour vous faire un bilan sur le plan physique, j’ai commencé à fondre. A perdre du poids. Et je me suis sentie en très grande forme physique. J’ai senti mon corps devenir plus ferme, tonique.

En mangeant plus en conscience, j’ai pu observer que je mangeais trop à chaque repas. Avec la peur de ne pas tenir jusqu’au repas suivant. Pendant ce défi, j’ai réduit la quantité de ce que je mangeais. J’ai observé que je n’avais pas faim et que je tenais bien jusqu’au repas d’après. J’ai notamment changer mon petit déjeuner en ne mangeant que la crème budwig et en supprimant les pains suédois + beurre et confiture. Cela me convient bien, et je tiens jusqu’à midi sans problème.

Sur le plan moral, il y a eu une véritable révélation à ce niveau là. Je me suis sentie sereine, confiante. Je me sentais juste bien. J’ai lancé ce blog sur mes réseaux sociaux et j’ai commencé à en parler autour de moi. Sans craindre le jugement des autres. J’ai envoyé un message de pardon a une personne avec qui j’avais gardé des liens toxiques. C’est à ce niveau que ce défi  sans sucre a été le plus surprenant pour moi ! Je n’aurais jamais cru que le sucre pouvait avoir un tel effet. Je l’avais lu dans des bouquins, mais je n’y croyais pas ! Si il y a une raison pour laquelle je vous encourage à faire ce défi c’est juste pour expérimenter cet état d’esprit dans lequel on se trouve.

Défi sans sucre : le plus difficile !

Ce que j’ai trouvé le plus difficile dans ce défi, ce sont tous les moments de convivialité, en famille ou entre amis, ainsi qu’au restaurant.  Au restaurant, il est assez simple de choisir des plats sans sucre ou de prendre des accompagnements non sucrés. Pour ma part, j’ai réussi à bien choisir mes plats lorsque je suis allée au restaurant par exemple en ne prenant que des entrées, et en faisant l’impasse sur le pain.

En revanche, lorsqu’on est chez des amis et qu’on ne peut pas contrôler ses plats, c’est plus encore difficile. J’ai choisi de limiter au maximum les sucres en toute discrétion. Et j’ai lâché prise, j’ai profité de ces moments en mangeant ce qui me faisait plaisir ! Après tout, je ne suis pas malade, c’est un défi pour le fun ! Donc rien de grave si je me fais plaisir de temps en temps. Par contre, j’ai pu observer qu’après des repas riches en sucre je me sentais très fatiguée. Vive la sieste !

Maintenant que le défi est terminé, j’ai vraiment envie de continuer et poursuivre mes efforts pour réduire le sucre au maximum. Ce n’est pas si difficile au final et j’ai envie d’en faire une habitude quotidienne.

Quelques astuces pour un défi 21 jours sans sucre réussi :

#Notez ce que vous mangez.

Au début du défi, je vous conseille de noter dans un carnet tout ce que vous mangez. Ensuite, utilisez 3 surligneurs : un vert, un orange, et un rouge (ou rose) pour vous rendre compte de ce que vous mangez.
J’ai utilisé une grille qui classe les ingrédients en fonction de leur index glycémique.
Le code couleur :
VERT : IG bas à volonté
JAUNE/ ORANGE : IG moyen rarement
ROUGE : IG élevé à éviter
A la fin de la journée, cela permet de se rendre compte de nos progrès.

# Procéder par étape.

Si ce défi vous effraie, vous pouvez aussi décider de procéder par étapes. Voici par exemple un programme progressif sur 3 semaines.

  • 1ère semaine. Vous supprimez tous les sucres sucrés. Fini les gâteaux, bonbons, viennoiserie. Ainsi, cela vous permet aussi de faire un bilan de votre consommation de produits sucrés et industriels en tout genre. En cas de petite faim, les oléagineux sont vos meilleurs amis. Essayez aussi de supprimer le sucre dans votre café ou votre thé.
  • 2ème semaine : On supprime maintenant les jus de fruits.
  • 3ème semaine : Stop à tous les sucres cachés, les pâtes blanches, les farines blanches

J’ai trouvé sur le blog La Minute Papillon, des informations intéressantes avec un article et des fiches qui pourront vous guider. Vous trouverez des conseils d’ordre généraux (fichier pdf) Des astuces pour commencer la première semaine, Aller plus loin en 2ème semaine, et enfin terminer en beauté la 3ème semaine.

# S’organiser

Le mieux pour mener à bien cette expérience, vous l’aurez compris, s’est de pouvoir maîtriser ce que vous mangez. Prenez l’habitude de préparer votre lunch box à midi. Définissez vos menus à l’avance pour ne pas être dans l’improvisation. Moi, perso quand j’improvise un dîner, ça fini souvent avec un plat de pâtes !

# Se faire plaisir !

Si vous prenez ce défi comme une contrainte, vous n’arriverez à rien de bon. Ne soyez pas frustrée, sinon lorsque arrivera le 22ème jour, vous risquez vous jeter sur les Pépitos !! Faites vous plaisir. Prenez le avec joie, gaieté et bonne humeur. Les premiers jours seront sûrement difficile, c’est l’addiction ! Mais, une fois passée cette phase, je vous conseille d’observer ce qui se passe en vous, dans votre corps et votre esprit.

# Ajouter un peu de sport et de méditation

Si vous pratiquez un sport pendant le défi s’est super ! Si vous n’avez jamais pratiqué la méditation, je vous suggère de profiter du défi pour vous lever 30 minutes plus tôt le matin pour pratiquer la méditation. Il existe de très nombreuses méditations guidées sur You Tube. En voici une qui dure seulement 10 minutes et qui est parfaite pour commencer.

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous a donné envie de vous y mettre. Si tel est le cas, faites-le savoir en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.