Hello,
Cet article est une confession. Je pense que je suis totalement addict aux réseaux sociaux et à Instagram en particulier. Cela pourrait être drôle, mais en écrivant cet article, je me rend compte que j’ai un problème et qu’il va falloir que je me soigne.

Au moment où j’écris cet article, je me dis que ce sujet n’a rien à faire sur ce blog, mais j’ai envie de le partager avec vous, mes lectrices fidèles. Je ne partagerai pas cet article sur les réseaux sociaux, certainement par peur et par honte, mais j’en ai besoin. Je crois qu’il faut vraiment que je me soigne.

Enfin, si le cœur m’en dit, je pense écrire plusieurs articles sur le sujet à la manière d’un journal pour voir si j’évolue sur le sujet. N’hésites pas à commenter pour me donner tes conseils, et astuces ou pour me dire si toi aussi tu ressens cette addiction.

Un constat accablant

Dernièrement, j’ai installé une application sur mon smartphone pour tenter de limiter mon usage des réseaux sociaux. Je m’aperçois que je passe plus de 3 heures par jour sur les réseaux sociaux ! Parfois même plus de 4 heures !

Je suis littéralement collée à mon téléphone, tout le temps ! Un temps mort ? Téléphone. Je mange avec mon téléphone, je fais mon repassage avec mon téléphone. Je travaille avec mon téléphone, je l’ai toujours avec moi ! Parfois, alors que je suis en train de regarder un film ou une série, je regarde mon téléphone et je décroche du film. Et je peux même vous avouer que je regarde mes réseaux sociaux aux feux rouges et que mon téléphone me suit très souvent aux toilettes ! Mais ce n’est pas le pire ! Le pire, c’est lorsque en présence de mes enfants je me colle au téléphone et qu’elles n’existent plus ! Si par exemple, elles ont besoin de moi pour que je les coiffe alors que je suis sur Insta, et bien la plupart du temps quand j’y vais elles se sont coiffées toutes seules depuis longtemps ! Ou bien quand elles me parlent alors que je suis en train de mater des stories, je ne les écoute même pas !
En plus, en étant à la maison en ce moment, c’est encore pire ! Il y a des journées où je suis à la maison, sur mon téléphone une grande partie de la journée, et quand arrive 17 heures, les filles rentrent à la maison et 1/ je me rend compte que je n’ai rien fait 2/ ah il faisait beau aujourd’hui, j’aurais pu aller me balader ou faire un petit run 3/ elles sont rentrer mais pourtant je suis encore en train de me faire des stories.

Et quand on part en balade en famille, je me dit, chouette, je vais pouvoir faire de belles photos pour les mettre sur Insta. Mon but n’est pas de ramener un souvenir de ce moment passé en famille, mais de faire une jolie série de photo Instagrammables !

C’est grave docteur ?

Je ne sais pas si l’affaire est grave, mais je crois que j’ai atteint un niveau critique ces derniers mois. En étant à la maison depuis plusieurs mois, les chose se sont empirées. Il n’y a plus rien pour m’arrêter. En plus, il y a ce blog que je tiens et j’adore ça ! Ecrire des articles, les partager, en parler sur les réseaux sociaux. Cela me plait et me passionne, et dans mes rêves les plus fous, ce blog devient l’un de mes gagne-pain. Mais je ne veux plus que ma vie se résume à ce que je poste sur Instagram, aux rencontres virtuelles que j’y fait, aux messages que je reçois.

Alors comment trouver un équilibre entre l’addiction et l’usage professionnel qui me permettra de faire progresser ce blog et peut-être, un jour, en faire mon métier ?

Aujourd’hui, c’est décidé, je passe en mode détox digitale ! Je dois me sortir de ce cercle vicieux virtuel. Ma vie n’est pas sur Instagram. Sur les réseaux sociaux, je partage la meilleure version de moi-même, et quand je retourne à la réalité de ma vie de maman, de femme, de porteuse de projet, j’ai mes faiblesses, je suis loin d’être parfaite et ne croyez pas que je réussis à m’appliquer à moi-même tous les conseils que je donne par ici. Par exemple, je suis tellement accro au téléphone qu’il est souvent minuit quand je vais me coucher. Et quand je me couche aussi tard, je peux vous dire que je ne me lève pas à 5h30 pour pratiquer mon miracle du matin ! Non je reste au lit jusqu’à la dernière limite, et je culpabilise. Quand vient le soir et qu’il est temps de faire un bon repas pour ma famille, Instagram et Facebook m’absorbent, « aller, encore 5 minutes et j’arrête ! » et il est 19h passé et rien n’est prêt !

C’est seulement en écrivant ces lignes que je me rend compte de l’ampleur du problème ! Je n’avais pas réalisé avant que tout mon temps est « bouffé » par Facebook et Instagram ! J’ai presque envie de pleurer d’en prendre conscience.

Comment réduire mon temps passé sur le téléphone ?

Bon, et maintenant, je fais quoi ? Je dois absolument remettre les chose en ordre pour préserver ma santé mentale ! Je pourrais tout simplement désinstaller les applis incriminées de mon téléphone, mais je sais que cela ne fonctionnera pas ! J’ai encore besoin des réseaux sociaux pour développer mon blog et je n’ai pas envie d’arrêter cela car ça me rend heureuse.

Je pourrais aussi me procurer un bouquin de détox digitale et suivre ce qui est indiqué, mais je préfère trouver ma propre méthode, celle qui me conviendra le mieux.

Je crois que j’ai une première piste !

Première étape : Définir mes priorités

Qu’est ce qui me rend heureuse ? Quelles sont mes priorités dans la vie ?
Ce qui me rend heureuse c’est de voir mes filles heureuse, de profiter d’une bonne soirée avec ma famille, de déguster un bon repas. De créer mon entreprise, de réduire mon empreinte écologique, de vivre plus lentement, plus simplement.
Blogger me rend heureuse, écrire des articles, sentir que je peux inspirer des personnes et leur donner envie de changer un peu leurs habitudes pour préserver l’environnement, ça me rend heureuse.
Voir défiler des stories, lire des posts Facebook, regarder des vidéos sur mon fil, cela me détend, lobotomise mon cerveau, mais cela ne me rend pas heureuse. Cela ne permet même pas de développer mon blog ! Je dois réduire, voire supprimer ce comportement. C’est ce comportement qui est le plus problématique et le plus chronophage pour moi.

Peut-être que si je commençais à définir chaque semaine sur mon emploi du temps un temps imparti à passer pour développer le blog sur les réseaux sociaux. Par exemple, planifier une heure par jour de « travail » pour développer le blog. Pendant ces 1 heure, il faudra que je définisse un to do list avec des objectifs. Cela me permettra d’être efficace et productive en un minimum de temps.
Je pense sérieusement qu’un heure par jour pour publier une photo sur Insta, publier un post sur Pinterest, faire une story, répondre à des commentaires et faire une veille des tendances, cela est largement suffisant ! Je dois commencer par ça.

Deuxième étape : installer une nouvelle routine

En passant plus de 3 heures par jour sur mon téléphone, je vais gagner un temps de dingue ! Je vais pouvoir passer du temps de qualité avec mes enfants, je vais aller beaucoup plus vite pour faire les choses (ben oui, quand tu t’arrêtes pas un quart d’heure toutes les 10 minutes pour aller sur Instagram, forcément ce que tu en train de faire va beaucoup plus vite !) Mais je vais aussi sûrement avoir la sensation de m’ennuyer ! Il va falloir que je tue le temps autrement. Et regarder la TV n’est pas non plus une option !
En fait, tout simplement, supprimer le téléphone, va me permettre d’être plus présente ici, maintenant ! Quelque soit ce que je suis en train de faire, je le fais pleinement. Tiens, par exemple, au moment où j’écris cet article, mon téléphone est loin de moi (à 10 mètres, dans la cuisine huhuhu), ou plutôt, il n’est pas à portée de main. Je suis donc moins tentée d’aller faire un petit check de storie. D’ailleurs, là, j’en ai très envie, mais je résiste à la tentation !

Quand je réalise qu’il me faut une journée entière pour faire le ménage dans ma maison, mais qu’en fait, il faut que je compte des pauses Instagram de 10 minutes tous les quart d’heure (ou l’inverse ! bref) c’est normal que tout me prenne du temps ! (il y a beaucoup trop de points d’exclamation dans cet article, mais je m’auto fait hallucinée en fait !!! je crois que je suis vraiment malade lol)

Oui, installer des nouvelles habitudes va être obligatoire :

  • Eloigner le téléphone quand je travaille pour ne pas aller vérifier toutes les 10 minutes
  • Définir des plages horaires pour développer le blog sur les réseaux sociaux et s’y tenir
  • Commencer et terminer une tâche sans faire de pause Instagram
  • Laisser le téléphone à la maison quand je pars en balade (ou le prendre mais en mode avion, juste pour pouvoir faire des photos)
  • Interdiction d’utiliser le téléphone quand les enfants sont avec moi
  • Pas de téléphone après 21 heures
  • Prévoir un livre quand je dois attendre 1 heure à la piscine (ou prendre le maillot !!)

Je pense que c’est un bon début pour réduire mon temps sur le téléphone. Si je réussis à tenir cette routine, je pense que mon temps de connexion va nettement diminuer et que mon taux de bonheur, d’épanouissement, et d’accomplissement va augmenter.

Je sais que je peux y arriver ! Peut-être que je vous tiendrai au courant de mon avancée vers une vie moins connectée au virtuel et plus connectée au monde.

Merci de m’avoir lu, de votre bienveillance. Je vous embrasse.

Photo par Yura Fresh sur Unsplash

%d blogueurs aiment cette page :